mardi 8 septembre 2009

ScieHaineEreEsse Story, introduction


Y a des jours où je me demande bien pourquoi que les gens de la télé dépensent des sommes folles pour fabriquer des maisons truffées de caméras et les remplir de candidats pour mieux les sortir un par un chaque vendredi. Parce que je connais des endroits où il suffirait de mettre les caméras, candidats et maison sont déjà sur place. Ces endroits, ce sont les labos de recherche. (aujourd'hui, billet qui va rendre des gens pas contents) (avant toute chose, je précise que ce que je dis est issu de ce que j'ai vu, et donc des labos que je connais bien pour y avoir passé pas mal de temps. Je suppose qu'il doit y en avoir où tout se passe autrement, mais je ne les connais pas, donc je n'en cause pas, ça me paraît un brin plus sage. Pas de généralisation quoi.). Bien sûr, ça nécessite quelques petites transpositions, mais le gros du truc est là. Donc transposons ensemble.

Tout d'abord, la maison. La maison c'est donc le labo. Comme à la télé, on dort tous ensemble, mais pas tous les soirs dans une chambre, seulement une fois par semaine dans la salle de réunions, et ça s'appelle un séminaire. Et c'est là que le labo est plus costaud que la télé, où ils passent leurs journées allongés dans le garden à attendre que ça passe et leurs nuits à dormir dans des chambres sans fenêtre que j'ose même pas imaginer ce que ça doit sentir là-dedans. Nous, on n'a qu'une heure pour récupérer de la fatigue de la semaine. Et en plus, faut être performant au réveil, pour pouvoir poser une question. Le mieux c'est d'être le plus rapide, et de poser avant tout le monde la seule question qui vient à l'esprit de tout le monde "et vous avez travaillé à quelle fréquence?".

Comme à la télé, les candidats prennent leurs repas ensemble. Comme à la télé, les candidats se tapent sur la tronche pour savoir QUI a sali le micro-ondes, QUI a fini le rouleau mais n'a pas remis de PQ dans les wawas.

Justement, les candidats, parlons-en. C'est là où il y a le plus de subtilités à introduire par rapport au jeu. Ici les candidats, ce sont les gens qui sont affectés au laboratoire (notez que je n'ai pas écrit "qui travaillent"). Première différence majeure avec la télé: il n'y a pas d'élimination. Seules sont acceptées les évacuations sanitaires, principalement pour deux raisons: dépression et congé maternité. Seconde différence: ils ne sont pas DU TOUT sélectionnés pour leur physique.

Mais il y a des points communs: le niveau cour de récré des échanges entre candidats, près à s'engueuler pour trois fois rien. On peut citer à titre d'exemple la guerre civile qui a eu lieu pendant plus d'un an suite à l'apposition d'un autocollant"femmes" sur la porte d'un des deux wawas et d'un autocollant "hommes" sur la porte de l'autre. Bah oui, les wawas féminins sont un poil plus grands et les balais et autres serpillères sont stockés dans les wawas de ceux qui double-pitent debout. Et dès qu'il y a un embryon d'accrochage entre deux personnes, l'histoire de la sexualisation des wawas ressurgit. Exemple: "ils t'ont changé ta souris et moi j'ai toujours ma vieille souris? Putain ça m'étonne pas, de toute façon je ne fais plus confiance à personne dans ce labo depuis l'histoire des toilettes".

Autre point commun: les candidats ont des secrets. Pour un certain nombre d'entre eux, c'est un peu le même: le sujet de leur travail. Du coup, à l'intérieur des clans, ça brainstorme sec pour être le premier à buzzer et à remporter rien (ah oui, c'est le ScieHaineEreEsse, on gagne rien, y a point de cagnotte). Exemple "tu sais sur quoi elle bosse Machine? Ca fait deux ans que je suis là (là= dans le jeu= dans le labo) et j'ai toujours pas trouvé... Mais je pense que ça a un rapport avec le Cloub Med Gym, elle y est tout le temps, elle doit faire ses manips là-bas".

Comme à la télé, il existe une instance supérieure qui peut intervenir dans le jeu à tout moment. Sauf que ce n'est pas la voix, mais Le Mail. Comme à la télé, les candidats ont des missions. Le plus souvent, c'est la même: le Mail envoie un ou plusieurs candidats vers une destination plus ou moins lointaine. Sur place, sa mission sera d'écouter des gens avec des accents très improbables parler de ce qui se passe dans leur maison des secrets à eux, et ce toute la journée, sans dormir. Le Mail, lors d'une mission, peut décider de mettre les candidats devant un choix très dur. Si le Mail décide que la mission des candidats est remboursée au forfait, le candidat soir choisir entre 1 profiter au max sur place de la somme qui lui est allouée pour dormir et manger ou prendre un petit hôtel et manger pour pas trop cher et empocher la différence dans sa cagnotte personnelle.

Lors d'un prochain numéro, nous étudierons les candidats en détails, ainsi que les différents clans. Nous verrons aussi les stratégies adoptées par chacun afin de rester le plus longtemps peinards sur les transats autour de la piscine de la maison des secrets. Et surtout, nous découvrirons quel est l'enjeu suprême qui excite tout le monde dans le jeu et à peu près personne à l'extérieur.

Je ne peux pas finir en disant "c'est tout pour le moment", parce que le Mail a plutôt tendance à dire "Cordialement", ce qui est complètement à chier... Donc ben la suite un autre jour (oui, contrairement à d'habitude, j'essaierai d'écrire la suite quand je dis que je vais l'écrire. Mais d'abord j'ai deux trois castings à préparer et à passer avant)


19 commentaires:

Mamzelle Maupin a dit…

Non mais tu vas t'ennuyer toi si t'es prise au casting de la Star Ac' parce que la maison des secrets c'est du lourd tout de même !

Ton histoire de wawa me donne des envies d'échangeage de logo sur portes sauf que chez Jean-Pierre c'est des trucs à me faire mettre en prison ;-))

Fyfe a dit…

Mouhahaha :)
Non mais aussi il faut voir que les trucs publics ils font aussi du social, hein. Moi on m'avait dit texto "non mais elle (en parlant d'un "cas" dépressif) est mieux là qu'à l'hôpital, hein". ET c'est vrai que les "cas", ils trouveraient JAMAIS du boulot dans le privé faut pas rêver.

Finalement, Sicrète story fait du social, aussi, dans son genre. Pinaise téfun fai du social.
Je vais pas m'en remettre.

Elodie la marguerite a dit…

Merci, merci ! Grâce à toi, je ne pourrais plus dire "machin story, je ne sais même pas comment ça marche". Non à la place je pourrais tenir un discours sur le thème de la comparaison entre machinstory et labostory. Si avec ça je brille pas en société dans ma cambrousse...

C'est Alice ! a dit…

PPPPPPpppppfffff çà a l'air compliqué !!
Mais est-ce qu'au moins, vous avez un téléphone rouge ??
Et un confessionnal dans lequel vous pouvez vider votre sac quand çà va pas trop bien ??
Racoooonte ! :)

lutecewoman a dit…

arg. Vivement ta chomistreie transitoire, tiens. Je ferai confessionnal, si tu veux.

Ashley a dit…

@mamzelle maupin: ouais mais là le lourd qui avance pas ça me gaaaaaaaave, je veux du léger
@fyfe: le Mail, sa politique, c'est de prendre sous son aile ce genre de personne (ça ne les empêche d'ailleurs pas de passer la moitié de l'année en villégiature à Ste Anne...) Du coup je me demande si dans CNRS, RS c'est pas pour Réinsertion Sociale à force?
@tu vas briller comme tu n'imagines pas. Labo Story c'est l'émission qui va cartonner l'an prochain, je te le promets
@c'est alice: ah non tiens, pas de téléphone rouge. Et le confessionnal, je dirais que c'est la cuisine, tu t'enfermes dedans avec la personne de ton choix et tu lâches tout ce que tu as à lâcher
@lutecewoman: j'ai très envie de me barrer de là (de quitter l'aventure comme on dit quand on storite). Et merci pour la proposition de confessional, je prends

Les Pitous a dit…

Cordialement

Votre dévoué.

Musiquette a dit…

bon alors je te plains, je te plains...y'a pas à dire c'est dur d'être intelligent!

Ccil a dit…

Dans mon ancien labo, c'était quasi pareil, sauf qu'en fait j'ai vite compris que y'avait pas de Grand Secret : si tu sais pas ce que fait Machin ou Bidulette, c'est qu'en fait ils glandent rien pour de vrai.
Et moi aussi ça me fait hurler ces chercheurs qui se (nous) tirent comme ça une balle dans le pied en discréditant ainsi le métier. Si leur boulot les emmerde, qu'ils en changent, ça fera de la place pour ceux qui sont motivés !

En Italie, il semble aussi qu'il y a un jeu avec des Grands Secrets, je vois déjà 2 bandes rivales, mais je comprend pas encore bien tout... en tout cas, chacun garde bien son Grand Secret. Comme quoi, ce jeu est universel.
Sauf qu'ici y'a en plus des Grands Secrets de coeur ou de fesses (en ce moment je sais pas bien qu'est-ce qui est où) qui viennent s'y greffer, c'est vachement plus subtile du coup, alors en ce moment j'écoute et je ferme ma goule (ça me change) pour essayer de bien comprendre les règles du jeu ici et éviter les boulettes (ça aussi ça me changera).

Bon courage pour les castings !

Mam'zelle LudX a dit…

Arffffff... Je vais plus voir le labo du même oeil maintenant, je vais chercher la comparaison avec la maison des secret partout... Et qu'est ce que ça va devenir plus drôle!

Bons castings!

ManouG. a dit…

ouais enfin vous au moins, avec tous vos candidats en provenance du monde entier, vous avez une bonne excuse si vous ne parlez pas bien français :))

Chrissie a dit…

raaaaah, des trasnats autour de la piscine ! ! ! les vacances... t'es dure là

Fyfe a dit…

Aaaaah toi aussi tu continues d'être attaquée par le FBI des steïtes et le fbi des chinois ??
Pfff, je suis à deux doigts de me résoudre à mettre un code anti-spam tellement j'en ai marre de nettoyer les comm' (c'est plus sicrète story c'est "c'est du propre")

Ashley a dit…

@les pitous: (ceci est un rien, en ce moment je cause pas à le Mail, il me gave)
@musiquette: tu crois que c'est pour ça qu'ils prennent que des neuneus à la télé?
@ccil: tu attends ton heure, tu écoutes et tu espionnes et à la fin TAC tu buzzes les secrets de tout le monde, bonne stratégie
@mamzelle LudX: mais oui cherche tu verras ça détend et après on rigole bien
@manoug: c'est comme dans le jeu y a quelques années où il y avait un candidat de chaque pays de l'europe, je ne me souviens plus le nom... (nan pas l'eurovision, parce que là si en plus ils se mettent à chanter je ne réponds plus de rien)
@chrissie: les vacances dans le 93 bloqués dans une baraque en carton avec des abrutis, je suis pas dure, pense à ça...
@fyfe: je me dis (bêtement sans doute) qu'ils se lasseront avant moi. Et j'ai pas envie d'imposer un code à tout le monde (moi j'aime pas quand il faut taper le code, ça marche pas uen fois sur deux à cause de mon cerveau lent) parce que deux mini fbi font ch... avec leurs pubs à deux balles. Je vais résister.

Alexekanso a dit…

Je m'en doutais, CNRS/INRA, même combat... On a les mêmes types de candidats, avec Machine qui bosse sur ??? et se greffe sur tout ce qui sent la publi, Machin qui passe son temps au café et donne des grands conseils pour s'organiser alors qu'il se noie dans un Eppendorf, etc.
Si on s'en tient à ton hypothèse, INRA, ça devrait vouloir dire "Intégration N'évidente des Ratés Académiques". Tout un programme !
J'attends la suite de Labostory avec une impatience non feinte ! Parce que ça fait du bien d'en rigoler (pis ça rassure de se dire que c'est pareil ailleurs, tiens !)

Aude Nectar a dit…

Le trip loft/piscine avec des jeunes de plus en plus demeurés qui parlent trop bien la France, ça m'amusait au début mais je suis lassée.
Et en effet on a notre dose au quotidien..
Par contre Koh Lanta, on est fans !

Ashley a dit…

@alexekanso: ça c'est sûr, vaut mieux en rigoler sinon t'es à peur près certaine de te faire éliminer pour cause de dépression en peu de temps...
@aude nectar: j'arrive pas à me lasser de ce trou béant moi. C'est un peu le Grand Canyon de la connerie quoi, t'as jamais fini d'explorer tous les recoins.

C'est Alice ! a dit…

@Ashley : le jeu du temps jadis dont tu parles, avec un candidat par pays européen, genre, c'était NICE PEOPLE !
(honte, moi ? pas du tout !)

Phoebe a dit…

Arrêteuh, toi t'as été prise pour ton physique on le sait