mardi 1 septembre 2009

Alors, les vacances, c'était bien?

Aujourd'hui, étudions ensemble un problème de vie en société des plus importants. Ce problème, quel est-il? Eh bien il s'agit du problème de la question que tout le monde pose: alors, les vacances, c'était bien? Notez au passage que je n'ai pas écrit la question que tout le monde SE pose, parce qu'en général la personne qui pose la question n'a strictement rien à faire de la réponse. Cette question, c'est le plus pire passage obligé de la vie en société (ou en laboratoire, ou n'importe où, ne soyons pas sectaires, c'est la rentrée, notre coeur est encore rempli d'amour et de soleil malgré le temps de bouse et les impôts à payer plus les fournitures scolaires et les diverses inscriptions à des tas d'activités que dans 3 mois les zenfants pleureront pour ne plus y aller, plus l'anniversaire de Jean-Roberto, mais qu'est ce qu'il leur a pris de faire les choses du sesque à Noël enfin tout de même ils auraient pu calculer merde, plus le reste. Moi je m'en fous, je suis mensualisée (pour le trésor public, pas pour les choses du sesque) et j'ai pas de zenfants.). J'ai la nette impression que je suis en train d'évacuer un trop plein de non blogage là, ça va partir dans tous les sens. Enfin bref, c'est donc le plus pire passage obligé de la vie en société, la société étant composée de collègues de divers degrés de connitude s'étalant de zéro à très très élevé (pour vous faire une idée de ce que j'entends par très très élevé, prenez le pire degré de connerie auquel vous avez été confronté et multipliez le par 100, y a des cas dans ce labo). Pourquoi c'est le pire? Parce que c'est le seul auquel on ne peut pas couper. Parce que même en mettant quelques jours voire quelques semaines entre le retour du lieu de vacances et le retour au boulot, bah on revient forcément, et les gens posent forcément la question. Contrairement au passage obligé du "Bonne Année" auquel on peut échapper en partant 3 semaines en Thaïlandie début janvier. Cette année, l'excuse à la mode sera "ouh la la je t'embrasse pas j'ai la grippe cochonne". Ca fait moins voyager mais ça éloigne les cons (et les autres aussi, mais bon on peut pas tout avoir hein).

Maintenant, étudions le pourquoi? Pourquoi poser cette question, surtout si on se tape de la réponse. Dans certains cas (je pense à des gens en particulier, mais bon va falloir patienter jusqu'à ma chômisterie pour que je raconte des saloperies sur les gens d'ici. J'ai grand hâte pourtant.), c'est assez simple, ils sont cons à un dégré très élevé et ne font ça que pour s'assurer que les leurs étaient mieux. Ils ne rêvent que d'une chose: qu'on leur réponde "Ah bah ça allait pas mal jusqu'au moment où on s'est tapé une tornade. La voiture était foutue, mais bon c'est que du matériel. Ca s'est gâté quand le camping a pris feu. Nous ça va, on était sortis pour dîner, mais bon Mamie y est restée."Si vraiment ce niveau de pourritude de vacances ne peut être atteint, un simple "il a plu tout le temps et on n'avait ni caoué, ni jeu de cartes, on a bien failli rentrer plus tôt que prévu" suffira.

A partcette catégorie de personnes, je pense que finalement les gens demandent ça au même titre que "ça va?". Sauf que le ça va se contente d'un oui, contrairement au alors les vacances (enfin le ALVCB pour faire court). Si on répond juste oui au ALVCB, un "c'est tout?" accusateur viendra, voire même un "c'est tout? bah dis donc t'as pas l'air emballée". Il faut argumenter, mais très rapidement parce que bon franchement on a autre chose à foutre. Ajouter LE truc qui en 5 mots prouve que les vacances, c'était bien. Un retour de vacances, c'est comme un entretien d'embauche, ça se prépare.

Tout ça pour dire qu'aujourd'hui, on m'a posé la question. Et j'ai répondu. Mais je raconterai une autre fois, parce que j'ai pas trié les photos, que le coboille n'a pas converti ses siennes en jpeg, que j'ai pas flouté les gens que je connais pas, tout ça tout ça.Donc demain peut-être si je suis d'humeur trieuse et flouteuse.

Mais sinon, vous alors, les vacances, c'était bien?

25 commentaires:

Phoebe a dit…

Youhou t'es là ! et chui prem's !

Je sens que tes vacances, c'était BIENG

un feeling

Musiquette a dit…

alors oui c'était bien,super mais déja trop loin!!!(ah ces profs!) et alors tes vacances c'était bien???

Lilly a dit…

dis donc ca a ete sport le retour au travail!!! Rien que de te lire je suis epuisee!!! mais bon c'est pas grave, demain, je m'envole pour la France! A moi les vacances!!! (enfin le tour de France en 8 jours quoi... paris, entrains, poitiers, st gilles, angers, tours, paris!! youhou!)

Mais sinon je te plains quoi...

Maria a dit…

Je te la fait comme tes squatteurs de parquet! que j'espère ,ils se sont pas cassés le péroné gauche avec "el tru" dans le parqueto"!

-Y las vacaciones? que tal?

Ccil a dit…

Explication alternative de cette question dont finalement tout le monde se tamponne l'oreille avec une babouche : passer le plus de temps possible à faire la tournée des bureaux, comme ça on montre qu'on est poli et ça permet de s'occuper à rien branler en attendant le déjeuner. Y'en a des bons pour ça dans mon ancien labo.
Est-ce qu'un sobre "oui mes vacances elles étaient bien, mieux que les tiennes si tu veux savoir, et je te merde" ne suffirait pas à juguler l'assaut ? Bon après tu passes pour une grosse malpolie certes, mais moi ça m'a jamais vraiment arrêtée ces détails là...

Sinon, moi mes non-vacances c'était bien, mieux que les vôtres en tout cas, et je vous crotte ! :)

L'abeille a dit…

je te répondrais comme à mes collègues c'était pas mal, j'ai même la marque du maillot. Voilà c'est tout. Et je retourne bosser ou si j'ai fini je rentre chez moi parce que là après tant de mois tranquille, je peux pas me remettre à avoir une vie sociale collèguesque aussi remplie d'un seul coup. Mais sur les blog j'adore connaître les périples estivaux.
Bon retour.

Cécile-Une quadra a dit…

Réponse brève : Parfaite !
et là hop tu files en douce pendant que l'autre a les idées bloquées sur les défauts de SES vacances ;)

Tranquille :-D


Imagine juste un truc...
J'ai repris le travail le 1er juillet, après 10 mois d'absence.
Je suis exceptionnellement en déplacement toute la semaine sauf le vendredi matin où je passe au bureau, pour les 2 mois d'été.
Tout le monde n'est pas au courant de mon retour dans l'entreprise et surtout des nouvelles dispositions concernant mon poste, donc chaque semaine j'ai droit à au moins un "alors c'était bien les vacances ?"

Quelles vacances ?
J'en ai pas cette année...
Dommage que ça ne soit pas la rage qui court en ce moment, personne ne m'approcherait plus :-D

Cracotte a dit…

Et comment va Hannibal ?

(tu vois, le truc, c'est de répondre par une autre question pour ne pas répondre à celle là).

d'ailleurs je connais beaucoup de cons qui "ça va?" sans se préoccuper de la réponse, il suffit donc juste de dire "et toi ?", ça les décontenance un chouïa, le ptit plaisir du matin quoi ;-)

Karine et Cie a dit…

Tu m'as manquée!!!!!!
et mes vacances à moi, elles étaient plus fatigantes que lavidetoulèjours.
Grosse fatigue.

lutecewoman a dit…

Mais non, joue là : c"était mortel ! terrible ! Un appart de rêve, un temps idyllique, du sesque comme s'il en pleuvait (ha hem), on a dégoté des restaus incroyables, des plages somptueuses, je suis bronzée comme un pain d'épice et j'adore ma vie.

Cunegonda 1 1/2 a dit…

A ce genre de questions, je réponds "Genial, j'ai vraiment regretté de devoir rentrer (voir vos sales tronche est en option)"

Bon mais sinon j'espere qu'il t'es arrivé deux trois catas genre camping qui brule etc... c'est quand même vachement drôle à lire quand tu racontes :)

Ah et sinon mes vacances à moi, ben comme j'en ai pas pris cette année... (et NON, se trainer comme un cachalot chez soi ce n'est pas comptabilisé comme des vacances !)

ManouG. a dit…

Oui.
;))

Nanou a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Guilitti a dit…

"ben oui, c'est toujours bien, les vacances ! pas pour toi?" furent ma réponse (ou fut mes réponses..)

Lilly> tu passes à Tours? tu passes prendre un petit thé?

(oups, pb de'identifiant)

C'est Alice ! a dit…

Mes vacances, c'était top, vraiment bien, beau temps, bonne bouffe, ... impec quoi ... bon çà fait déjà 1 mois que j'ai repris mais peutimporte, je suis encore bronzeé !

Et toi alors, les vacances ? C'était bien ?

Mamzelle Maupin a dit…

arggh, tortionnaire, mes vac' elles sont tellement loin que limite je m'en rappelle pas ;-)

Mais super contente que t'es fait le plein de tapas ... et de seske !!

Elodie la marguerite a dit…

Ah mais en même temps, c'est signe que ça bosse dur dans ton labo. Parce que ceux qui aiment bien aller au bureau pour glander devant la machine à café, ils ne posent jamais une question à laquelle tu peux répondre par oui ou par non, ça risquerait de faire perdre de précieuses minutes à papoter. Justement, là devant mon ordi avec mon café, je préfèrerais te poser la question : "alors tes vacances c'était comment ? racooooooooonte !"

Alexekanso a dit…

Moi, ce que j'aime beaucoup, en labo public, c'est les "Raaah ! comme c'était trop court, cinq semaines de vacances, chui à peine reposée, tu vois et là, ben chui déjà stressée, j'en fais des cauchemars." entendus au coin café/à l'imprimante/dans les bureaux. A peine énervant quand toi, tu n'as pris que 4 jours de vacances en comptant le week-end, que tes dernières "vraies" vacances (où tu rédigeais ton rapport de comité de thèse) remontent à janvier 2008 (oui, oui, 2008)... Souci, tu n'as le droit de baffer/trucider/empoisonner personne pour te calmer les nerfs. Donc tu râles et c'est pas bon pour la sérénitude de ta rédaction, surtout quand tu manipes encore à plein temps pour essayer de tout boucler.
Bref, je DETESTE les retours de vacances !

Ashley a dit…

@phoebe: ouais c'était BIENG, exactement.
@musiquette: oui c'était très BIENG, merci (bonne rentrée)
@lilly: t'as le temps de déjeuener ou goûter ou dîner ou petit dej quand tu es à paris ou pas?
@maria: t'inquiète, ils ont géré el tru del parquet visiblement. Et les vacaciones estupendas, pero demasoado cortas
@ccil: t'inquiète, je vais le juguler l'assaut, ça va pas traîner (y a du très lourd, faut que je te raconte). Et toi alors, l'installation, c'était bien?
@l'abeille: c'est bien ça le pire, retrouver la foule des collègues relous (moi aussi j'ai la marque, mais vu que j'ai une collègue atroce qui n'hésite pas à enlever le haut pour montrer qu'elle aussi, elle l'a, j'évite de le dire). je vais raconter bientôt, patience
@cécile une quadra: j'aime bien ta solution. Et la rage, tu serais obligée de mordre, pas bonne idée. La grippe c'est encore le mieux, suffit que tu éternues, pas besoin de toucher les gens (enfin bon moi en même temps j'aime pas toucher les gens)
@cracotte: Hannibal pète la forme et te bécote. Je le pèse dans la semaine même que.
@karine et cie: oh merci. Remets toi bien alors, repose toi au boulot.
@lutecewoman: aaaaaah j'adore cette réponse, je note. Tu as reçu ma carte écrite avec amour et un stylo orange?
@Cunegonda tu vas bien finir par voir sa tête au petit pois: pas de catas à déplorer, enfin presque, rien de vraiment tordant pour les autres quoi, je crains de te décevoir (de toute façon t'auras pas le temps de lire tu seras un poil occupée j'ai l'impression). Et le cachalot en se traîne pas, il évolue avec grâce dans l'océan.
@manoug: Cool
@guilitti-schizo: toi fumer réponse ouais tu veux dire. Bon courage pour la rentrée.
@c'est alice: encore bronzée? Mais quels sont tes secrets de star pour garder ton bronzage toute l'année (moi faut pas que ej el garde trop, arriver archi bronzée en entretien ça va afire glandeuse)
@mamzelle maupin: y en aura d'autres, t'inquiète. Faut que tu me dises si t'as adopté des zanimals à cerveau atrophie toi.
@élodie la marguerite: non, c'est signe que la machien à café est en panne, et qu'on a déjà tous essayé de la réparer. Donc on ne peut plus trop rester devant, ça fait trop veillée funèbre. je raconte bientôt
@alexekanso: on n'a pas les mêmes problèmes qu'eux. Eux ils se demandent comment ils vont arriver à poser les 45 (ou 55) jours en seulement un an, et nous on se demande si on va arriver à en prendre 3. Chacun ses problèmes (les chiens) Bon courage

Fyfe a dit…

Si j'ai bien compris, tu n'as pas vraiment envie que je te réponde en te racontant par le menu mes vacances, rythmées par les insomnies du crampon, ses poussées dentaires, ses problèmes de constipation, etc etc.
Je ne comprends pas, vraiment, je ne comprends pas.
(non mais moi aussi je me fatigue moi-même avec le crampon. Mais je n'ai toujours pas trouvé l'adresse du SAV...)
Euh, et sinon c'était bien ta rentrée ? (ahum)

lutecewoman a dit…

ha non, elle doit encore s'acheminer à dos d'âne, je présume. Je la guette, alors :))))

Les Pitous a dit…

Le problème, c'est qu'à la question "ça va?", certains ne se contentent pas de répondre "oui"...

C'est Alice ! a dit…

Mon secret pour prolonger le bronzage (ou plutôt garder un joli hâle), c'est de s'hydrater la peau (je sais c'est chiant et c'est bateau ...) pour éviter de virer crocrodile ... moi je finis mes tubes de crème solaire et/ou d'après-soleil ...

lutecewoman a dit…

L'âne est arrivé ! Youpi :))))

isa - biblioboss a dit…

hello, j'suis reviendue après -encore -une longue panne de ternet ...heu : "alors tes vacances, c'était bien ?"
mdr ! je sais c'est nul....